La vie quotidienne à Quito

Publié le par Maguy

Vivant à Quito depuis maintenant plus de 3 mois, je pense pouvoir à présent parler des particularités de la vie quotidienne. En effet, la vie à Quito est quelque peu différente de la vie à la française.

Première différence avec la vie européenne je dirais, c'est tout d'abord la durée du jour. En Équateur, elle est la même tout au long de l'année, les journées durent approximativement 12h. Le soleil se lève à 6h et la nuit se fait sentir dès 18h.

Difficile pour nous européens en période estivale de s'accoutumer à ces journées qui se finissent très tôt, surtout qu'à Quito, sortir la nuit est réputé dangereux.

 

quito-nocturne.jpg Ecovia-Quito.jpg

 

Autre particularité marquante à Quito, je dirais le gaz. Mais que suis-je en train de raconter!!?? En France, lorsque nous avons besoin de changer notre bouteille de gaz, nous nous rendons dans la station service la plus proche afin d'y faire le précieux échange. Ici, c'est différent, tous les matins (ou presque) une camionnette tourne dans votre quartier pendant une GROSSE heure (au moins) soit en klaxonnant (s'ils respectent un minimum votre sommeil ) ou pour les plus insistants, ils disent quelque chose d'incompréhensible dans leur mégaphone.. Et cela pendant un long moment, et je dirais toutes les 5-10 minutes on peut les entendre passer. Autant dire que les week-ends, après une petite soirée entre amis, on leur jetterait bien ce qui nous passe sous la main pour pouvoir dormir.. parce qu'ils sont très matinaux.

Outre ce léger désagrément, il faut avouer que cela à un côté très pratique de ne pas avoir à transporter sa bouteille de gaz hors de chez soi pour la changer, c'est que ce n'est pas tout léger ces choses-là.

Tarif de l'échange: $2,50

 

J'aimerais également vous parler de ce que vous pouvez voir lorsque vous vous baladez dans les rues de Quito. De petits stands à tous les coins de rues vous proposent boissons, bonbons, chips, cigarettes (en paquet ou à l'unité en fonction des stands), journaux et parfois même des recharges de téléphone. On pourrait plus ou moins les comparer à nos bureaux de tabac, mais en moins officiels je dirais car les tarifs ne sont pas les mêmes d'un stand à l'autre.

Dans les rues, on peut également voir des personnes (souvent d'origine indigènes) vous vendre des choses à grignoter, des bonbons également, cela peut être aussi des écharpes. Ce sont souvent des femmes qui sont assises sur le trottoir à vous vendre ce qu'elles peuvent pour survivre.

On peut également voir des femmes, hommes ou même enfant vous proposer de vous cirer les chaussures. C'est très courant ici, on peut trouver ces personnes un peu partout dans le centre de la ville. Cela m'a surpris au début de voir ces enfants faire ce métier que je pensais avoir disparu.  Il est vrai qu'en France il n'est pas coutume de rencontrer cela à chaque coin de rue.

 

Les bus:

A Quito, prendre le bus est très économique, un trajet coûte 25 centimes. Il exite 3 lignes principales de bus qui vont du nord au sud de la ville : l'écovia, le trole et le métrobus. Ces 3 lignes disposent d'aménagement spéciaux sur les routes pour permettre leur circulation. Il existe bien évidemment d'autres compagnies de bus qui s'occupent du reste du trafic. On reconnaît généralement ces bus à leur couleur bleue, leur destination est écrite sur un panneau à l'avant du bus. Pour prendre l'un de ces bus, il suffit généralement de leur arrêter grâce à un signe de la main, et la plupart s'arrête là où vous leur demandez.

La sécurité peut laisser à désirer, en effet, parfois on pourrait croire que les chauffeurs de bus se prennent pour des conducteurs de Formule 1, en doublant vite et de manière parfois douteuse d'autres véhicules et en ayant une allure à mon goût peu adaptée à une conduite en ville.

Cependant, les bus restent avec les taxis les moyens les plus efficaces de se déplacer en ville rapidement et de manière économique. Sachant qu'un trajet en bus reste le plus économique (25 cts) et qu'un trajet en taxi vous coûtera entre 1 et 5$ en fonction de la distance et de l'heure à laquelle vous vous déplacez, les tarifs de nuit sont plus élevés mais restent très abordables.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article