De nouvelles saveurs...

Publié le par Maguy

Depuis mon arrivée, mes papilles ont pu découvrir de nouvelles saveurs.

Tout d'abord, la sopa de Locro : c'est une soupe de pommes de terre dans laquelle on ajoute de l'avocat et du fromage local.

                                                            125_ecuadorian-locro.jpg     

Il faut savoir que le fromage ici, enfin tous les fromages d'ici ressemblent à la mozzarella, c'est-à-dire du fromage frais avec très peu de goût. J'avoue que pour une addicte du fromage comme je le suis ce n'est pas tous les jours facile, car les quelques fromages que l'on peut trouver ici sont soit très rares, soit très chers. Imaginez-vous acheter un camembert ou un chavrou à 8 dollars pièces...

Heureusement, mes contacts d'i

ci m'ont donné les bonnes adresses: pour le fromage c'est FEDERER et pour un pain, qui ressemble, mas o menos, à du pain français c'est CYRANO.

 

Lors d'une promenade dans le Quito colonial, on s'est arrêté à la Laña Quiteña goûter un poulet cuit dans un four spécial qui donne un goût particulièrement délicieux à la viande, et la chère enfant de la famille dans laquelle je vis à pris le fameux CUY. ( voir photo ci-dessous). Le Cuy est un cochon d'inde grillé, c'est un spécialité de la sierra.

FILE0016

 

Ce week-end, lors d'un anniversaire j'ai pu goûter également le "Hornado". Il s'agit en fait d'un cochon qui est cuit entièrement à la broche et servi avec des tortillas de papas (purée de pommes de terre en forme de boule), du mote (maïs), de la salade et une sauce à l'oignon.

 

Beaucoup de plat ici sont fait à base de

pommes de terre et surtout de riz, le menestra se mange à tous les repas ou presque, il s'agit de riz accompagné de lentilles quiaccompagne toutes sortes de viandes mais principalement du poulet.

Sinon l'Equateur regorge de fruits:  j'ai eu l'opportunité de goûter une granadilla, un pepino et une tuna. (dans l'ordre d'apparition des photos). Parfois étranges mais finalement, plutôt rafraichissants dans l'ensemble, ces fruits ont été une découverte surprenante de saveurs . 

 

granadilla.jpg pepinos.jpg guanabana fruta

 

 Toutefois attention à ce dernier fruit, la peau est très piquante, et lorsque l'on mange le fruit bien regarder à ce qu'il n'y ait pas d'épines qui se soient égarées sous peine d'avoir la désagréable sensation d'épine dans la gorge pendant plusieurs heures (c'est du vécu...) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sandrine 09/06/2010 17:01



C'est rigolo car le premier fruit  ressemble à un fruit de la passion et le troisième à la pomme canelle maoraise qui a un gout douceatre.



anne 25/04/2010 01:10



Hola Maguy ! Merci pour cet appetissant article ! Enfin, si on oublie le cochon d'inde à la broche, qui lui me dégoute un peu, fervente défenseuse des animaux que je suis :)


Tu as l'air de bien te faire aux coutumes locales, ca fait plaisir ! Pour ma part cm tu le sais je suis arrivée hier, et je m'y fais bien à cette chaleur étouffante. C'est...Américain quoi. Tout
est géant. Tout est immense...


Hâte d'en voir plus encore! Bisous à vous deux !



gaborit mitzi 20/04/2010 18:27


Tous ces produits m'ont l'air très appétissant.
En tant que traiteur en Dordogne, le cochon au tourne broche ne m'est pas inconnu et j'espère que ces nouveautés culinaires t'ont fait de bonnes impressions.
Je retiendrais sur ce passage que l'équateur est riche en spécialités, bien que le fromage typique de la France soit un peu absent.
Mais il ne faut pas oublier que lorsque l'on vie dans un autre pays, on doit faire en sorte de savourer au maximum les merveilles culinaires, sociales et architecturales de ce dernier avant de se
faire une idée précise de ce dernier.
Bonne courage par la suite.